Des idées pour une métropole lyonnaise



Le débat sur la réalité de la dimension internationale de Lyon, de sa place dans le cercle des grandes métropoles européennes sera l’un des thèmes majeurs de la future campagne des municipales de2014. L’actualité récente contribue à cette mise en avant d’une problématique éloignée du quotidien des Lyonnais mais dont l’importance sur le plan économique est un facteur de développement déterminant.
La dynamique entrepreneuriale, notamment dans les domaines des sciences de la vie, la chimie, l’automobile alliée à la dimension de l’université de Lyon-Saint Etienne (Pôle de recherche regroupant 11 500 et 230 laboratoires publics) apporte une réponse.
Il n’en demeure pas moins que le rayonnement s’établit sur des projets, des études, témoignant de réflexions dites transversales capables de susciter discussions et mises en perspective d’idées. Le lancement réussi du forum économique « World Entrepreneurship » par l’EM Lyon et la société KPMG permet d’ouvrir des pistes de réflexion en s’appuyant sur le principe que l’entrepreneur est « un créateur de richesse et de justice sociale ». La cinquième édition se déroulera à Lyon en octobre prochain.
Dans la même logique, le think tank « Comenius » initié par Thierry Lepercq (Galaxis Export) et Olivier Faron directeur-général de l’ENS, il y a maintenant un an, affirme comme logique « la valorisation des savoirs à l'international ». Il revendique d’associer une cinquantaine de personnalités soucieuses de porter depuis Lyon « une réflexion au niveau national mais aussi à l'international ». La démarche est lancée.
Enfin, plus discrètement, le club de l’OURS (ouvrage, urbanisme, réflexion, société), présidé par Georges Poix va présenter sa première contribution au débat d’idées avec un projet de tram aérien urbain, reliant Perrache à Vaise. Ce club comprenant 300 membres, acteurs économiques de la région lyonnaise, a mis en place plusieurs commissions d’études et entend pleinement participer à la « vie de la cité ».
Alors qu’arrive le temps de la publication de ses idées et projets pour permettre leur appropriation ; c’est ainsi que se construit également une métropole.