Création numérique/ Stratégie d'offre globale pour Arthesis



Emmanuel Armand (Athésis): d.r.

Relancer, tel est le mot d’ordre qui détermine l’action d’Emmanuel Armand. Il décide avec son épouse de racheter la société qui les employait Arthesis en septembre 2008. La crise économique va surgir dans le prolongement de la crise financière. Mais en deux ans, cette entreprise du secteur du numérique graphique se dégage de la mauvaise situation où elle se trouvait. Il est vrai que les deux repreneurs ont déjà un solide parcours professionnel et se montrent à l’écoute des attentes nouvelles qui s’expriment pour apporter une offre la plus large possible de la création graphique à la réalisation de catalogues jusqu’à la conception de sites web.
« Nous avons voulu étendre nos champs d’action pour mieux répondre à l’exigence d’une offre « 365° » souligne Emmanuel Armand. Les bénéfices dégagés par la croissance d’activité d’Arthésis ont été investi dans la reprise d’une nouvelle société en juin 2011, Multi-Active Développement et la relever: «la meilleure complémentarité était recherchée avec désormais une maîtrise de l’animation 3D, de la technologie pour les applications IPAD et Androïde et surtout la conception de sites internet majeurs avec gestion des données .»
Cette réalité permet de pouvoir répondre coller aux exigences d’un marché, toujours plus sollicité par une concurrence pugnace. Dans le même temps, le regroupement sur un même site des deux entités a permis de réduire les frais fixes. Les deux sociétés, regroupées au sein d’un holding au capital familial, réalisent 400.000 euros de chiffre d’affaires chacune.