Les pays africains vendent leurs terres agricoles



Carte des zones agricoles de l'Afrique suB-saharienne/source FAO

Extraits de son site : « Le think thank « Thinking Africa « composé de jeunes chercheurs, d’universitaires et d’experts, s’est servi, à cette fin, d’études nationales ainsi que de rapports d’institutions telles que l’Union africaine, l’ONU et la Banque mondiale.
Avec plus de 3,7 millions d’hectares de terres agricoles cédées, Madagascar arrive en tête du classement.
Suivent l’Ethiopie avec 3,2 millions d’hectares, la République démocratique du Congo avec 2,8 millions d’hectares, la Tanzanie avec 2 millions d’hectares et le Soudan avec 1,6 million d’hectares de terres cédées à des investisseurs étrangers.
Si certains analystes y voient un véritable accaparement « honteux » de terres agricoles qui pourraient être mises en valeur par d’autres moyens, d’autres estiment qu’il s’agit en réalité d’une opportunité de mettre les capitaux étrangers au service du développement des pays africains par une meilleure productivité agricole ».
Plus d’information http://www.ccilci.org/youkal/4582-afrique-top-5-des-pays-qui-cedent-le-p...