Patrimonia 21ème édition/ La "silver économie" fait son entrée



Foule pour l'édition 2013/ photo Nicolas Robin/Patrimonia

Depuis 2011, les professionnels du patrimoine sont confrontés aux évolutions toujours plus rapides des dispositifs juridiques et fiscaux. Cette convention veut faire un point précis des nouveaux cadres législatifs et de déterminer les meilleures réponses à apporter aux attentes manifestées par les personnes soucieuses de protéger leurs économies.

Les thèmes conférences plénières dévoilent les priorités des professionnels. Des sujets techniques comme le challenge que représente « l’économie numérique pour le modèle économique européen » ou encore les « évolutions du métier de conseil avec la nouvelle réglementation » sont complétés par des débats plus grand public comme ceux de « l’impact d’une fiscalité répressive sur notre modèle économique » (ndlr/citation exacte de l’intitulé dévoilant l’esprit de la manifestation) et la « silver économie ».
En cette rentrée, s’il est un sujet d’actualité, c’est bien celui de la fiscalité. La récession menaçant l’économie française a marqué les esprits ; la baisse de la demande des ménages et la hausse de l’épargne sont présentées comme les causes premières. De gauche comme de droite, une même explication est rappelée: la fiscalité ! Elle est jugée excessive, inadaptée à la conjoncture présente. Le plus frappant est de voir le tourbillon des décisions et des mesures prises pour solutionner le déficit du pays et les corrections apportées afin de dégager de la pression fiscale les catégories sociales fragilisées par l’entrée en application des dites mesures.
Ces questions vont se trouver au centre des échanges des 6500 professionnels attendus pour l’édition 2014 du salon Patrimonia de Lyon. Qualifiée par la presse économique régionale de « grande messe », il proposera cette année un plus grand nombre d’ateliers (60) « qui permettront aux congressistes de couvrir tous les thèmes liés à l’actualité économique, financière, sociale, juridique et fiscale. »
Y.E.

La Silver Economie nouveauté de l’édition 2014

Le choix de ce thème s’est imposé par l’importance des questionnements enregistrés afin de permettre au conseiller en gestion de mieux appréhender la diversité des situations et les solutions envisagées. Une enquête exclusive sera présentée lors la conférence en abordant tous les aspects, y compris celui de la dépendance. Comme le soulignent les responsables de Patrimonia, l’enjeu sociétal est énorme puisque 20 millions de Français auront plus de 60 ans en 2030. La « silver économie » se développe rapidement avec la mise en application des technologies pour l’autonomie comme la domotique, les objets connectés : « c’est désormais au tour de la Finance d’investir ce marché car le financement public, prépondérant aujourd’hui, est voué à décroître et les mesures envisagées sont peu prometteuses. » Les produits de placement pour financer cette période la vie vont être au centre des discussions : « le conseiller en gestion de patrimoine se trouve face à un défi de taille : innover en finançant 20 ans de vie supplémentaires avec moins de capital, plus d’impôts et moins de rendement ! » Le ton de ce rendez-vous est donné.